Geography of Fire
La furie et sa géographie

“nous en avons pris la flamme, vous n’en avez gardé que la cendre”

Jean Jaurés

Le 18 mai 2019 au Sudbury Theatre Centre, une interprétation format concert de La Furie et sa géographie / Geography of Fire, représentera la première étape vers le spectacle complet qui sera présentédans un rond, divisé en deux.

La pièce explore les moments où les cultures, les nations et les animaux de l’époque entrent en collision et s’entrecroisent autour des événements de la Bataille des Plaines d’Abraham / the Battle on the Plains of Abraham.

En 2019, convoqués par l’appel du huart à gorge rouge, les personnages remonteront de la terre, avec des morceaux de vêtements qui pendent de leurs linceuls, toujours intacts depuis 1759. Au cours des prochaines heures, ils vont reconstituer leurs souvenirs pour à la fois se réapproprier et remettre en question l’interprétation historique de cette période tumultueuse de l’Histoire.

Le 13 septembre 1759, l’Histoire du monde a changé en vingt-cinq minutes. Souvent peint par le Canada anglophone comme n’étant rien de plus qu’un petit accrochage entre deux généraux d’armées opposées combattant pour leurs rois respectifs, la bataille est en fait beaucoup plus que cela. Il s’agit de l’histoire d’une résistance magnifique et tragique contre l’idée de l’impérialisme conquérant et s’élevant au-delà des récits individuels de chacun.

La pièce suit 33 personnages historiques et fictifs, ainsi que 12 animaux et oiseaux. Tous les personnages et créatures occupent le même espace physique et émotionnel – c’est-à-dire la limite d’une forêt ouvrant sur une falaise surplombant le fleuve Saint-Laurent.

Les scènes suivront la perspective de ceux dans l’eau (le huart à gorge rouge), ceux sur la terre (le cochon, la vache, le cheval, l’orignal, le cerf, le renard, le coq), ceux dans les airs (le hibou, la mouette), et du chien de Wolfe et du chat de Montcalm. Ces créatures, amenées à la vie en papier mâché, sont témoins d’une multitude d’histoires humaines mêlant Canadiens, Hurons-Wendat, aristocrates français, milice canadienne, soldats britanniques, femmes entreprenantes, prêtres, sœurs surchargées, boulangers, et jeunes amants.

Edward Bond a dit : ‘Le but d’un drame est d’affirmer que le sens de la vie est plus important que la vie elle-même.’ En se fiant à la notion grecque selon laquelle le drame mise sur le bien contre le bien, les personnages de tous les côtés luttent pour trouver un sens en endurant les épouvantes de la guerre – que ce soit un fermier et sa famille affamée, ou le guerrier fidèle à ses ancêtres, ou le soldat fidèle à son Roi, ou la sœur fidèle à son Dieu, ou l’aristocrate fidèle à sa classe sociale.

Design de page couverture et peintures par Suzanne McCrae


Note de l’auteure:

Bien qu’inspirée par des personnes réelles et des événements vécus, La Furie et sa géographie / Geography of Fire est une œuvre qui se déroule dans un monde fictif et ne tente pas de représenter la réalité, les actions ou les pensées de ses personnages, vivants ou morts.

Colleen Murphy, Dramaturge et Productrice

Colleen Murphy est née au Québec et elle a grandi dans le Nord de l’Ontario. Colleen est double récipiendaire du Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie « pièce de théâtre en langue anglaise ». Ses pièces gagnantes sont Pig Girl (2016) et The December Man (L’homme de décembre) (2017). Elle est aussi double récipiendaire du prix Carol Bolt.

Ses autres pièces sont The Society For The Destitute Presents Titus Bouffonius (gagnante de six prix Jessie Richardson en 2018), The Breathing Hole (nominée pour le prix Susan Blackburn 2018), I Hope My Heart Burns FirstArmstrong’s WarThe Goodnight BirdBeating Heart Cadaver et The Piper. Ses librettos incluent Oksana G., unopéra composé par Aaron Gervais, et My Mouth On Your Heart, composé par August Murphy-King. Elle a aussi joué le rôle de réalisatrice et ses films marquants et récompensés ont joué dans des festivals autour du monde. Les titres sont Girl with DogShoemaker, et The Feeler.

En 2010 et 2011, Colleen était la dramaturge canadienne en résidence au Finborough Theatre de Londres, R.-U. Elle a aussi été dramaturge en résidence au Necessary Angel Theatreet au Factory Theatre de Toronto ainsi qu’à  l’Université de Regina en 2006/7, en plus d’être nommée l’écrivaine en résidence Maël Pugh Taylor à l’Université McMaster en 2010, l’écrivaine en résidence à l’Université de Guelph en 2011et l’écrivaine en résidence Edna Staebler Laurier à l’Université Wilfrid-Laurier en 2014. Plus récemment, elle était dramaturge en résidence à l’Université de l’Alberta (2014-17) et écrivaine en résidence à l’Université du Nouveau-Brunswick.

Elle est récipiendaire du prix Chalmers Fellowship, et plus récemment est devenue lauréate du prix Nouveau Chapitre de la part du Conseil des Arts du Canada pour sa nouvelle pièce La Furie et sa géographie (Geography of Fire).


Suzanne McCrae, Artiste

La passion de Suzanne pour les arts visuels et les animaux remonte à son enfance dans une petite communauté minière dans le Nord-Ouest de l’Ontario. Habitant toujours dans le Nord, Suzanne est installée en ce moment à Copper Cliff, au Nord-Est de l’Ontario, où elle continue à poursuivre ses rêves.

Par son art, Suzanne explore les relations entre humains et animaux, soit sauvages ou domestiqués, et elle s’est concentré plus précisément sur la relation entre humain et ours (aux décharges publiques), entre humain et oie (dans les espaces publiques) et entre humains et chiens.

Suzanne crée ses œuvres en peinture et en sculpture de papier mâché.


BrianDooley, Director

Brian Dooley, Metteur-en-scène  

Brian est impliqué dans la radio, la télévision, le cinéma, et le théâtre depuis plus de trente ans. Durant cette période, il a reçu plusieurs prix et reconnaissances honorifiques dans de nombreux médias. Il a œuvré comme producteur, metteur en scène, comédien, auteur et instructeur. Très tôt dans sa carrière, Brian fut dramaturge associé et metteur en scène du programme « jeunes dramaturges » du ‘Playwrights Workshop’ à Montréal. Il a aussi été instructeur invité dans divers collèges et universités à travers le Canada. Il a participé à de nombreux ateliers de même qu’au développement de nouvelles pièces pour une pléiade d’organismes, incluant : Playwrights Workshop (Montréal), Factory Theatre (Toronto), The Banff Playwright’s Colony (Banff), L’Office national du film du Canada et Le Centre des Auteurs Dramatiques (CEAD).

Au fil des ans, comme comédien, Brian Dooley a tenu des rôles principaux dans plusieurs productions. Son talent et ses efforts ont été récompensés par de nombreuses nominations, parmi lesquelles on retrouve : une nomination aux prix Gemini dans la catégorie « Meilleur rôle de soutien » pour la série dramatique The Boys of St. Vincent , et des nominations aux prix ‘Dora Mavor Moore’,  ‘Betty Mitchell’ et ‘Elizabeth Sterling’ pour sa « Performance exceptionnelle » dans The December Man. Il a aussi été en nomination au ‘Betty Mitchell Awards’ pour ses prestations dans Who’s Afraid of Virginia Wolf et The December Man, de l’Alberta Theatre Projects à Calgary, et a reçu deux distinctions AMPIA (Alberta Motion Picture Industry Awards), l’une pour « Meilleur comédien » et l’autre pour « Meilleure production de moins de 60 minutes », celles-ci commémorant son travail dans une série pilote pour CBC intitulée The Beat

Brian maintient une relation, depuis très longtemps, avec l’École Nationale de Théâtre du Canada. Il y a été actif comme instructeur et comme coordonnateur, et ce, depuis longtemps. De 1990 à 1994, Brian a dirigé et assuré la coordination des programmes de ‘Mise en scène’ et d’auto cours’ de l’École Nationale de Théâtre du Canada, et y fut aussi Instructeur principal de 1983 à 1994. Sa passion pour le travail du masque l’a amené à mettre en scène le fabuleux film de l’ONF: Pierre Lefebvre: On Acting. Le film nous fait découvrir le profil de Pierre Lefebvre, le légendaire et inspirant instructeur et mentor.  Brian a dirigé plusieurs ateliers sur le masque, en format tragique (neutral) et de comique (character), et se rendait  à l’École Nationale de Théâtre du Canada durant plusieurs année, pour enseigner l’art du masque.     

En plus de détenir un diplôme de l’École Nationale de Théâtre du Canada (il y a reçu le ‘Prix Leo Cicery’), Brian est diplômé de l’Université Bishop (Baccalauréat avec distinctions, Théâtre / 1977 et récipiendaire d’une bourse d’études d’O.B. Thornton Scholarship).

Brian a été directeur du développement de  dramaturgie au Citadel Theatre, l’un des plus importants théâtres régionaux au Canada, de 2010 à 2017. Il s’est récemment retiré après six saisons en tant que directeur artistique de L’UNITHEATRE, le seul théâtre professionnel de langue française en Alberta.

Parfaitement bilingue, Brian a déménagé de Montréal à Edmonton en 1995. En 2018, il est retourné à Montréal.

Présentation Concert

– Un seul jour –

Samedi, le 18 Mai 2019 à 14h, Sudbury Theatre Centre, Mainstage

Billets 20$. Disponible dès maintenant au Sudbury Theatre Centre: https://www.tickets.sudburytheatre.on.ca

peut ne pas convenir aux enfants de moins de 12 ans. Langage grossier occasionnel.

L’équipe et les Comédiens

Équipe et Comédiens pour la Présentation Concert

le 18 Mai 2019 au Sudbury Theatre Centre

Miriam Cusson
Jimmy Blais
Marie Josée Dionne
Jake Deeth
Rick Duthie
Joël Giroux
Matthew Heiti
France Huot
Alanis King
Eric Lapalme
Michael Lemiere
Warren MaCaulay
Melanie Rainville
Camil Rochon
Morgan St Onge
Chloé Theriault
Denys Tremblay
Christopher Mejaki


Brian Dooley, Metteur en Scène

Suzanne McCrae, Artiste Visuel – Créatrice des Animaux

Karen Lacasse, Aide à l’Artiste & Support Technique

Daniel Bedard, Conception Sonore et Assemblage Musicale

Miram Cusson, Assistante Mise en Scène

Elizabeth Kenny, Régisseure

Morgan Cook, Taylor Blanchette, Assistantes Régisseures

Production rendue possible avec l’appui de:

John McHenry,
Artistic Director, Sudbury Theatre Centre

Katherine Smith,
Director of Operations & Production, Sudbury Theatre Centre

Ben Whiteman,
Technical Director, Sudbury Theatre Centre

Marie-Pierre Proulx,
Artistic Director, Théâtre du Nouvel-Ontario

Micheline Chevrier,
Artistic Director, Imago Theatre, Montréal

Itai Erdal,
Artistic Director, The Elbow Theatre, Vancouver

Alessandro Constantini,
Artistic Director, Yes Theatre, Sudbury

Lisa O’Connell,
Pat the Dog Theatre Creation, Kitchener


Expert-conseils de Création et de Culture

(en ordre alphabétique)

Denys Delâge, Professor Emeritus, Université Laval

Brian Dooley, English and French Dramaturge

Jonathan Lainey, Conservateur, Premiers Peuples, Musée canadien de l’histoire

Jocelyn Létourneau, Titulaire, CRC en histoire du Québec contemporain, Université Laval

Michael Petrasek, Kensington Literary Representation

Jean-Philippe Thivierge, Consultant en histoire et en dramaturgie, Nation huronne-wendat, Bureau du Nionwentsïo